Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Pages

Album photos Costa-Rica 2013

 

L'équipe 2013 

La revue de presse 2010

 

Le Trail que l'on organise    

logo maxirace 2013

 

Nos partenaires   

dare2b Logo2

Nos vidéos

Team Raid sur Prologue INPG 2010...


Le team sur le Raid Huairasinchi 4ème de la Manche de Coupe du monde de Raid en Equateur 2010.


Le team raid sur le Raid EDHEC 2008


Préparation du team pour le XPD 2009, finale du championnat du monde de Raid aventure.


Le team pour le XPD 2008, sur la manche Portugaise de la coupe du monde de Raid aventure.

Le team raid Sur la Patagonia Expedition race 2008 :
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 12:27

Raid Ecosse Aout 2012

DSCF6193

 

Manche coupe du monde de raid aventure, organisé par Nicki Barron, capitaine de l’équipe Adidas Terrex (Champion du monde 2009, double vainqueur de la Patagonia Expédition race, etc …), combiné à Rob Marriott spécialiste d’organisation sportive de haute qualité. L’alchimie entre ces deux ersonnes à donné un raid de très haute qualité, un des mieux organisé (...après l'Extreme Adventure Race (ex raid74) en 2011...notre raid !!!).

7829315168 a4ac21c89e b

 

Pour ce qui est du raid en Ecosse, ce fut une manche de coupe du monde ARWS, bien rodée, avec un prologue pour découvrir la ville et vaincre la tour du film « les seigneurs des anneaux ».

7818344084 935b5a6e06 b7818390468 ba63079d50 b

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le départ fut donné avec un 10 km route, juste pour étirer les troupes … Ouaah ça casse les pattes d’entrée, mais fallait se résonner…

Donc on tempère pour arriver au 1er point d’assistance dans le paquet ; transition en douceur ; et maintenant Steph (moi) doit se mettre tranquillement dans la carte pour plus de 100h de concentration maximum, car cette fois ci, objectif 0 erreur d’orientation.

7808119974 c6dab82c1f bPas le temps pour moi de m’occuper du reste de l’équipe, les trois autres doivent s’organiser pour ces cinq jours de raids non-stop et me rappeler de temps à autre de penser à manger …

Pas facile de faire prendre la sauce (relation entre coéquipiers) sachant que seuls Patrick et moi avions couru ensemble. Didier et Aurélie, deux recrues spécifiques pour cette aventure (merci à eux) doivent apprendre sur le tas notre fonctionnement (ils l’ont accepté en amont, tout comme l’objectif de l’équipe).

 

 

Le 1er VTT très roulant se passe à merveille, il est entrecoupé d’activités ludiques (aller chercher une balise sur une île en barque quatre places, monter dans un château sans faire de bruit et avec interdiction de courir, etc )…

On est tout de même un peu à la rue au niveau du rythme, car ça va fort, fort… De gros doutes envahissent     l’équipe sur la capacité à finir aux avant-postes de ce raid. Pour ma part, je 7825087418 231cbb7944 bne comprends pas comment on peut être autant à la rue avec l’entrainement et la forme du moment (cela faisait 3, 4 ans que je n’avais pas retrouvé une telle pèche). Mais bon… On verra plus tard, pour le moment, faisons notre job (ne pas se tromper, et avancer régulièrement sans faire trop de pauses). Bon première mission accomplie. Nous voici au point d’assistance l’équipe est bien, pas entamée, on refait les niveaux (repas chaud et tout et tout).

On repart en canoë sur six petits kms de lac, avant d’attaquer à la tombée de la nuit le 1er trek d’une trentaine de km. Le trek se passe bien, on fait une coupe (merci les moutons pour la traçouille), l’équipe suit, même dans les parties engagées, c’est top !!!

7829324690 b008d8a29f bRetour du trek, on repart pour 40km de canoë (pagaie simple) sur lac, on attache les bateaux, puis une rivière où l’on est les seuls ne pas « nager » ! Bravo Didier qui barre le second bateau et qui s’est bien préparé durant l’été. Le Canoë nous permet de remonter au classement.

C’est maintenant que le raid commence réellement pour les équipes qui souhaitent jouer les premières places…

Plus de 180 km de VTT entrecoupés d’un canyon HYPER TECHNIQUE !!! Je ne sais pas si en France, on aurait eu le droit de faire ce canyon… Mais peu importe faut y aller alors on y va (je l’avoue c’est la première fois que j’ai hésité à sauter !).

Aurélie prend un coup de froid, elle se caille, tremble, vite, vite faut finir ce fichu canyon…

7830642394 cbc6fe47a5 bOn ne parlera pas des différents bleus que l’on s’est tous chopé et qui nous gênerons durant quelques heures…

Un petit repas chaud et c’est reparti (on met un peu trop de temps sur les transitions et on perd bêtement le temps que l’on récupère sur les sections… mais rien de dramatique pour le moment… cela nous sera confirmé par la suite par Nicki (directeur de course).7834388858 3fc773b9b2 b

 

 

 

 

 

 

On continu en VTT en traversant des splendides 7846411322 acbd4836ff b paysages… Mais, comme souvent quand on fréquente des lieux magiques, il y a des mais, des « styles de petits moustiques » nous pourissent la vie… par milliers ils nous « dévorent » …. Impossible de faire la moindre pause pour récupèrer un peu, il faut avancer et le secteur ne roule pas tellement ; il faut pousser le vtt dans des single track peu roulants…dur...

 

 

 

 

 7836911088 f09290927b b

 

 

Petit pétage de plomb plus ou moins collectif du aux moustiques. On frappe à la porte d’une des rares habitations sur le chemin, le propriétaire est là et nous dépanne avec un anti-moustique qu’il nous donne avec plaisir… OUF !  C’est reparti pour arriver sur une « petite » C.O. qui se court en deux plus deux…

 

 

 

 

 

Pat et 7840217406 b6153c312a bAurélie partent d’un côté et Steph et Didier de l’autre. Aurélie doit se mettre un peu dans le rouge, car c’est assez long, mais elle s'accroche et tient le coup…

Une petite pause pour repartir en VTT « nos ventres bien remplis de nourriture » …

Vla on est à la fin de ce VTT, pour partir sur un TREK de plus de 100 km !!!!!!!!!!!!

Aller faut pas tarder, car dans quelques heures il fera nuit, et en trek l’orientation de nuit est 2 fois plus compliquée que de jours, le terrain « marécageux » n'aidant rien à l'affaire.

7829318920 5144cd5ed0 bPremière butte à grimper, ça monte à un bon rythme, pas de trace de fatigue sur les visages de l’équipe… C’est top… Une autre équipe au loin, on est à 18 min d’eux et on stabilise cette distance, on engrange les CPs. La nuit nous tombe dessus, je pousse encore un peu le rythme pour arriver sur un point caractéristique avant la nuit sombre...noire ! Ouff on y arrive, on se pose 20 min le temps que Didier traite une ampoule au pied. Aurélie peut se poser et manger.

La donne change. Le froid arrive, le vent, la nuit, la boue, les marquages, le rythme se réduit et l’orientation se complique (moins facile d’être hyper précis car pas beaucoup de points de repère et souvent ce sont des azimuts durant des tronçons de 1 à 2 km).

On galère sur le CP « station météo » mais en assurant un peu (pour les connaisseurs : erreur côté Est de 800m...un peu exagérée).

Aurélie montre des signes de faiblesse, elle craque un peu, mais pas possible de se poser, vent, pluie, froid, boue… On ne peut même pas poser la tente… Faut impérativement avancer pour se réchauffer et rejoindre l’autre CP qui se trouve à 1 ou 2h de marche.

La décision est prise de plonger sur un chemin qui se trouve en contre bas (on devra ensuite remonter un peu), pour qu’Aurélie puisse marcher plus facilement et moins « tituber » dans ces marécages.

DSCF6257C’est un moment très compliqué pour l’équipe à gérer et le fait de ne pas se connaitre n’arrange rien. Mauvaise gestion humaine des uns et des autres… Partir sur un raid sans se connaitre peut fonctionner mais quand il y a des moments trés pénibles (froid, fatigue, humidité, vent), cela se complique…

On arrive au CP suivant où il y a une petite maison ouverte, on s’y abrite et cela permet à Aurélie de dormir 2h30 (45 min pour Pat et Steph).

Après discussion au sein de l’équipe les voyants qui étaient au rouge repassent à l’orange clair...on peut repartir. Aurélie se sent de trottiner sur les plats et les descentes, donc on y va, on continue le trek (reste 70km).

Ps : on est alors 5ème à une poignée de minutes des 4ème et 3ème

On est encore loin de l’arrivée pour penser classement mais ça fait du bien au moral.

7840173708 59b769bb06 bOn attaque une montée, le vent se déchaine !  Dans l’ascension finale on fait une pose à l’abri du vent, car en haut il sera hors de question de s’arrêter en plein vent. Un dodo flash, un miamam et c’est reparti… Aurèlie souffre, elle n’avance plus.

On passe le sommet et nous nous retrouvons sur un plateau. Aurèlie demande à s’arrêter à l'abri d'un cairn. Problème : il n'y a de la place que pour une seule personne. Alors pas possible,il faut avancer…

5 min plus loin on se pose à l’abri d'un rocher. Didier en profite pour « ronfler comme un bébé » ….

Deux pauses en 20min et 1 seul petit km de parcouru, moment difficile ! Aurélie est en train de craquer…

DSCF6230Décision est prise de ne plus prendre le long parcours et d’aller au plus court (fini les ambitions de podium, on jouera les places d’honneur).

On prend un chemin au profil descendant avec un paysage à couper le souffle… Aurélie est dans le du. Je lui prends son sac.

On arrive à 4 km d’un CP où il y aura de quoi manger. Mais on n’a pas le droit de prendre la route, donc on reste dans les champs, c’est hyper dur pour le moral, car on n’avance pas bien et le sol est mou… Mais faut pas aller sur cette fichue route pour ne pas disqualifier l’équipe.

Vla la tente des organisateurs, Aurélie demande une assistance médicale et décide de s’arrêter là et d’aller à l’hôpital faire un bilan. 

A ce moment l’équipe repart à 3…

On finit le trek de nuit avec une nouvelle orientation délicate mais plutot réussie.

Arrivée du Trek, On se fait notre seconde pause dodo du raid et c’est un nouveau VTT qui nous attend, pour aller au départ d’une section de kayak de 60km ! Durant ce VTT, Patrick et Didier se sont endormis sur le Vélo…Dangeureuses ces situations ! Didier n’est pas tombé, mais Pat y a eu droit : joli gamelle qui l’a fait percuter un mur et une voiture à l’arrêt !.

7855780424 8790441404 bN'étant plus que trois pour faire le canoë, Didier est transféré en véhicule à l’arrivée du canoë tandis que Pat et Steph parcourent les 60km de rivière… On s’endort à tour de rôle dans le bateau, puis je décide que l’on doit tous les deux dormir. Mais pas question de se poser sur la rive, la rivière est « gentillette » et nous permet de laisser dériver le bateau, de temps à autre j’ouvre un œil et remet le bateau dans l’axe…

Vla on s’est « requinqué », on se remet à pagayer et on passe les rapides avec réussite et les secouristes sont dépités (!) de ne pas avoir à nous sortir de l’eau… 

Nous voilà à notre dernière assistance, Didier nous a préparé les VTTs (à chaque assistance, fallait démonter les Vélo pour les mettre dans une caisse).

DSCF6264On repart donc à trois pour cette dernière section de 60km plutôt roulante, on rattrape 2 équipes (qui font des erreurs d’orientation). Mais que ce fut dur, dur de ne pas s’endormir !!!!

Ouff la ligne d’arrivée, elle tombe à point celle-là, car le sommeil nous envahit de nouveau… on retrouve Aurléie qui nous signale qu’elle va bien (infos rassurantes que l’on avait déjà eu par la direction de course), mais c’est toujours mieux de la voir de nos yeux, plutot en forme.

 

En résumé, une superbe première partie, puis des moments de doutes, et une fin intense sportivement mais vécue à 3 ...dommage.

Un raid avec des paysages à couper le souffle, et une qualité d’organisation louable !

De nouveaux moments extraordinaires partagés avec des gens ordinaires.

 

Un enseignement de taille : veiller vraiment à faire connaissance avec ses nouveaux équipiers avant de partir sur une aventure engageante comme celle ci, pour eviter les tensions et incompréhensions qui peuvent conduire à des moments mal vécus par chacun. 

 

DSCF6200

 

 

Quelques mots pour compléter ce Cr, des autres membres de l’équipe…

 

Aurélie ;

Je suis capable de repousser beaucoup de limites mais l'alchimie n'a pas super fonctionné sur ce coup là et oui j'en ai souffert. Aussi je prefere surout retenir des bons moments sur la 1ere moitié du raid : des moments de partage (Didier tu m'as pris dans tes bras, Pat tu m'as tendu ce bâton …)  je ne me souviens pas de tout ...

Sur le 1er trek, je me suis régalé, sur le VTT aussi....

pas facile mais une experience qui donne a apprendre... 

 DSCF6220

 Pat,

… mon objectif était de me retirer des courses de ce type en fonction du résultat. Et là le résultat était là il nous tendait les bras il n'y avait plus qu'à le cueillir. A mon âge mon avenir sportif n'est plus aussi important que le vôtre...aussi quelque part je m'en veux de ne pas avoir ouvert les yeux plus tôt en participant à une ou deux courses avec Aurélie et Didier pour que la mayonnaise prenne et que l'on se connaisse. Avec Didier elle a pris tout de suite, dès les premiers échanges au départ de Poisy. Avec Aurélie c'était moins le cas.

Cette course est surement l'une des mieux organisée que j'ai connu, avec un niveau très relevé en vélo et un parcours rude et difficile à l'image de l'Ecosse. Je garderais en mémoire aussi toute notre évolution qui fut au niveau attendu et espéré, jusqu'à ce Cp à la station météo.  et sur l afin, une chute en vélo, un Didier qui peste pour ressortir de la tente, une vraie course en respectant les règles malgré notre déclassement, un Stephane au top et concentré comme jamais en orientation...bref que du bonheur malgré les heures précédentes difficiles ! Je me rappellerai aussi ces franches rigolades après la course ou tel des zombies on a eu du mal à finir notre premier repas et rejoindre nos chambres !!!

Je reste sur un sentiment de frustration aussi si Didier est partant pour ma dernière (la vraie cette fois !) je suis preneur... Sur ce je regrette juste que l'on est pas vu Nessie et que le mot Edimbourg pose autant de problème à Steph (it's a joke man !) Amicalement,

 

DSCF6237

 

 Didier,

… Merci à toi Stéphane d'avoir pensé à moi, pour moi c'est une réellechance de pouvoir faire ça et j'ai essayé de donner le meilleur de moi...
Merci à vous deux de m'avoir sorti de la tente...pour vos conseils...soutiens...je me suis éclaté

En arrivant à Stirling, c'est peut être con, mais j'avais les larmes aux yeux tellement j'étais content de vivre cette aventure
Je revois encore Pat se réchauffer avec le petit feu...se relever après s'être pris la voiture, s'endormir au volant en rentrant du resto...
Stef orientation de folie, je te tire mon chapeau, je te vois encore galérer avec les roues ds la montée, te cacher le visage des petites bêtes très voraces et j'ai qd même un regret même pas de chute pour toi...
Et Aurélie, désolé que ça n'ait pas collé au mieux quand on a été dans le dur mais content que tu sois resté en forme et que l'alerte médicale soit restée sans suite.
C'est sur on aurait pu faire un très bon résultat...et je pense à toi Pat!! Désolé tu vas devoir remettre ca...
Encore un grand merci à vous et j'espère avoir été à la hauteur de vos attentes...7830646874 116f1d96dc b

Partager cet article

Repost 0
Published by Team raid74
commenter cet article

commentaires

fff 12/09/2012 16:14


Ca pique les yeux autant de fautes ! 

elodie 04/09/2012 22:54


compte rendu intéressant, dommage que vous parliez un peu trop des problèmes d'équipe et pas assez de la qualité de la course.


Bravo à vous 4, mention spéciale pour Aurélie qui a eu beaucoup de courage!!!


Par contre vous avez craqué sur l'orthographe, ça gache un peu le compte-rendu!!!!!

gayaraud 31/08/2012 14:20


Bonjour à tous,

Le 30 septembre 2012, nous organisons la 1ère édition du raid du Larzac.

Ce raid aura lieu en Aveyron, à quelques km seulement du départ de l'orient raid, finale du challenge national qui aura lieu un mois plus tard.
Notre raid ? VTT, VTT'O, trail, CO et accrobranche avec 4 parcours (dont un duathlon pour les allergiques à l'orientation)

possibilité de participer en solo par équipe de 2, 3 ou 4


Les plus ? CO sur carto IOF (carte des 6 jours de l'aveyron 2008, zone d'entraînement de l'équipe de France de CO)
Un site superbe: le plateau du guilhaumard (natura 2000) l'un des sites les plus sauvages et préservé du Larzac.

Pour en savoir plus :
http://www.vc-sorgues.fr/raid-larzac/